• Elections J-1                  Votez pour la liste Français du Monde-ADFE Océan Indien

     

    Echos de campagne

     

    Afin de respecter la loi électorale, cette rubrique sera fermée aujourd’hui et demain. Elle reprendra ces activités lundi pour quelques jours avant de disparaître.

     

    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

    Blog, point d’humeur !

     

    Les atteintes aux libertés publiques du régime de Nicolas Sarkosy commencent à être connues. Nous les traitons au quotidien sur ce blog. Reportez-vous aux articles d’hier et d’avant-hier de nos sénateurs concernant les centres de rétention et « La France en garde à vue ». Voyez ci-dessous l’appel à signature concernant  « Hicham ».

    N. Sarkosy a créé un concept extrêmement liberticide, celui de  « délit de solidarité ». Paradoxale de rapprocher ces deux mots, de faire de la solidarité un délit. C’est pourtant le tour de force réalisé par le gouvernement Fillon à l’occasion des lois concernant l’immigration. Si une personne, en situation irrégulière, est  devant chez vous  et qu’elle a faim et/ou froid et que vous décidiez de lui venir en aide en la nourrissant et/ou l’hébergeant, même pour une nuit, vous êtes passible d’être traduit en justice. Vous devez la dénoncer à la police pour qu’elle soit arrêtée et expulsée. Ca se passe en France, maintenant. C’est inacceptable ! Français du Monde-ADFE invite chacun d’entre vous à dénoncer ces dérives.

     

     

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

     

    Communiqué FdM-ADFE-Madagascar

    La  seule possibilité d'obtenir un rendez-vous au Consulat général est via la société Ariane (089 100), le consulat général de Tananarive ayant externalisé cette tâche. En cas de difficulté, contacter Français du Monde-ADFE-Tananarive 032 40 283 36.

     

     

    Communiqué FdM-ADFE Océan Indien

    Ce message pour vous signaler l'organisation par Alain Marleix, Secrétaire d’Etat, d'une réunion sur la préparation des ordonnances relatives à la mise en oeuvre de l'élection des députés des Français de l'étranger. Les Sénateurs, le Président et les Vice-Présidents de l’AFE, les Présidents des associations FDM-ADFE et UFE ont été invités ainsi que les représentants des partis politiques.

     

     

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

     

     

     

     

     

     


    Victime d'une expulsion illégale,
    Hicham doit revenir en France !

    Signez la pétition

    Hicham H.,marocain, est entré en France en 2001 muni d'un visa étudiant. En 2007 il entame une relation amoureuse avec Elsa P., une française qui suit les mêmes cours que lui en 3ème année d'école d'architecture.

    En mars 2008, la préfecture refuse de renouveler la carte de séjour « étudiant » d'Hicham et prononce contre lui une obligation de quitter le territoire français.

    Hicham se maintient en France auprès de sa compagne et le couple se marie à Clermont-Ferrand le 29 novembre 2008. Le mois suivant, il dépose une demande de visa « conjoint de français ». Hicham remplit les conditions posées par la loi pour faire une telle demande : il est entré régulièrement en France et justifie de plus de six mois de vie commune avec son épouse.

    Légalement, le dépôt de cette demande ne permettait plus à l'administration d'expulser Hicham qui auraît dû obtenir être mis en possession d'une autorisation provisoire de séjour pendant l'examen de son dossier.

    Malgré plusieurs courriers de relance, la préfet du Puy-de-dôme a refusé d'instruire la demande de visa. Et mardi 12 mai, au petit matin, Hicham est interpellé à son domicile. Quelques heures plus tard, il est expulsé vers le Maroc dans la précipitation... et en toute illégalité. Pour éviter le passage d'Hicham par un centre de rétention, où la CIMADE aurait pu l'aider à saisir la justice pour faire constater l'illégalité de son expulsion, une place sur un bateau au départ de Sète avait été reservée. Après son arrestation, Hicham a directement été conduit sur le bateau.

    Nous, signataires de cette pétition, nous indignons de cette expulsion illégale qui a pour conséquence de briser la vie d'un couple. Nous exigeons qu'un visa soit délivré à Hicham dans les meilleurs délais afin de lui permettre de retrouver Elsa.

    Signez la pétition

     

     

     

    site des amoureux au ban public - désabonnement

     

     

     

     

     

     

     Nouvelles des provinces : Mission à Tamatave les 28, 29 et 30 mai 2009.

     

    Jeudi 28 mai 2009

    Route Tananarive-Tamatave

    19h, entretien avec Jérôme Boulay, représentant du Snuipp

     

    Vendredi 29 mai 2009

    9h, entretien avec Madame la Consule, Annie Brassens, au Consulat de France.

    10h30, entretien à l’Alliance Française avec le Directeur-adjoint Mathias Herr, préparation de la réunion du soir et visite des salles.

    17h30, Assemblée Générale constitutive de FdM-ADFE-Tamatave.

    19h, Coquetel avec les participants à l’AG.

     

    Samedi 16 mai 2009

    8h-10h, Réception du public pour les dossiers administratifs à l’Alliance Française

    (6 personnes)

    10h-12h, Réunion de travail avec les membres volontaires et constitution d’un bureau portant création d’une section à Tamatave.

    12h30, Départ pour Tananarive.

     

     

    L’objet de ce déplacement était d’organiser une Assemblée Générale constitutive d’une section à Tamatave. Le contexte de la campagne pour l’élection des Conseillers représentant les Français de Madagascar et de l’Océan Indien donnait à cette mission une dimension particulière. J’ai pu m’entretenir avec la Consule Annie Brassens sur l’avancée de l’élection : sur 1292 électeurs inscrits, seulement 140 enveloppes avaient été retournées, soit 10%. Ceci laisse augurer une participation relativement faible aux alentours de 25%. C’est malheureusement une situation assez commune que le peu d’engouement pour ce scrutin, les compatriotes ne situant pas les véritables enjeux de l’élection des Conseillers. Nous aurons, avec nos élus, un gros travail à faire durant le prochain mandat pour donner plus de présence et une dimension accrue au travail de notre représentant.

     

    La situation du Lycée Français est décrite comme incertaine en terme d’effectif par le représentant du Snuipp, ce qui crée une faible visibilité y compris à court terme sur l’évolution de l’établissement et des risques de pression financière accrue sur les familles. Notons que le Lycée Français de Tamatave a doublé ses frais d’écolages en 4 ans.

     

    La réunion du soir s’est bien passée malgré une affluence assez faible (une vingtaine de participants). Elle a cependant été productive puisque l’objectif de la mission de démarrer une section à Tamatave représentant FdM-ADFE a été atteint dès le lendemain avec la constitution d’un bureau et l’implication immédiate de ce bureau dans les élections en tant qu’assesseurs et scrutateurs pour le bureau de vote.

     

    Le bureau de Tamatave est composé comme suit :

    • Président : Pascal Raveloson
    • Vice-Présidente : Clarencia Peterboth
    • Secrétaire générale : Claudia Fong
    • Trésorier : Eric Lecordier

     

    Le Président Pascal Raveloson présentera son bureau à Madame la Consule dans la semaine.

    Rendez-vous est pris pour convoquer une nouvelle Assemblée générale le 23 octobre pour élargir la base militante de FdM-ADFE-Tamatave.

     

     

    Jean-Daniel Chaoui                                                                      Emma Rambatomanga

    Président de FdM-ADFE-Madagascar                                            Vice-Présidente

     

     


    votre commentaire
  • Elections J-29                Liste "Français du Monde-ADFE Océan Indien"

    "Une association qui avance"

    Consulter les albums photos :  celui concernant Tuléar s'est enrichi de nouvelles photos, celui concernant la profession de foi de notre liste vient d'être "retravaillé" pour une lecture plus confortable.

     

    Communiqué de presse : Assemblée Générale de FdM-ADFE-Tuléar

    La section de Français du Monde-ADFE-Tuléar a tenu son Assemblée Générale le vendredi 8 mai 2009 au restaurant  "L'étoile de mer", de 18h à 19h30, devant une assistance riche d'une cinquantaine de membres et de sympathisants et en présence du Président national de l'association, Jean-Daniel Chaoui. A cette occasion un nouveau bureau a été élu avec l'arrivée de trois nouveaux administrateurs. Ce bureau se réunira vendredi prochain pour l'attribution des responsabilités.

    A l'initiative du Président de la section de Tuléar, Jean-Jacques Oroumoungom, Jean-Daniel Chaoui s'est déplacé au Consulat et s'est entretenu avec Madame Maurice, Consule honoraire. Il a pu ainsi s'enquérir sur place du déroulement des procédures de vote sur Tuléar et donner des informations utiles aux participants de l'AG. Durant son séjour, le Président national a rendu  visite à plusieurs écoles de la ville, le Collège Français Etienne de Flacourt, le Collège privé d'expression française "Houssein Memorial School" et l'école maternelle et primaire d'expression Française "Les diablotins". Un compte-rendu sera publié dans le prochain numéro du magazine, "Quoi de Neuf n°15 ?" et sur le blog de l'association (adfe-madagascar.blogg.org).

    Rappelons que Français du Monde ADFE Océan Indien présente une liste conduite par J.D. Chaoui, la seule lite de gauche  qui se présente aux élections pour les Conseillers des Français de l'étranger du 7 juin prochain, face à 6 listes conduites chacune par des membres de l'association UFE, association qui soutient la politique du Président Sarkosy comme elle a soutenu celle du Président Chirac, donc classée à droite sur échiquier politique.

    Voir dans l’album photo Tuléar du blog, une vue de l'assistance et le nouveau bureau autour du Président JD Chaoui.

     

     

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

     

    Communiqué de la Vie scolaire, Lycée Français de Tananarive.

     

    Antananarivo, Le vendredi 8 mai 2009

    Lycée Français de Tananarive – Ambatobe - BP 4019 –

    101 Antananarivo – MADAGASCAR

    http://www.lft.mg

     

     

    A cinq semaines de la fin de l’année scolaire, compte tenu des enjeux (examens & orientation), il est important que chacun puisse avoir les bonnes informations pour terminer l’année scolaire de manière positive et constructive. Une attention particulière a été portée cette année encore, pour concentrer les opérations liées à l’orientation et pour préserver au maximum les cours jusqu’au bout. Ces quelques points de repère aideront chacun d’entre vous à s’organiser avec pour seul objectif votre réussite !

    Le calendrier de fin d’année scolaire à été construit pour répondre aux objectifs de réussite que nous partageons ; une assiduité particulière dans cette dernière ligne droite est attendue.

     

    Calendrier des conseils de classe :

    - Les conseils se dérouleront les 6, 8, 9 et 10 Juin 2009 durant la journée

    - L’arrêt des notes sera fonction de la date du conseil

    - Le planning sera disponible prochainement et mis en ligne sur www.lft.mg

     

    Dates fixées pour l’arrêt des cours :

    - Classes de terminales

    Pour préparer les épreuves pratiques expérimentales SVT et physique, les élèves de terminale S seront dispensés de cours le vendredi 29 Mai, date où se dérouleront les épreuves.

    L’ensemble des classes de terminale sera libéré le vendredi 05 Juin, après les cours

    - Classe de terminale BEP, date de fin des cours : Jeudi 28 Mai, 16h10

    - Elèves de la sixième à la première, date de fin des cours : Mardi 09 Juin, 16h10

     

    Procédures de réinscription :

    Elles se dérouleront au lycée, sur place, du 10 au 19 Juin 2009. Une note précisant les modalités et le calendrier sera distribuée prochainement.

     

    Calendrier de fin d’année scolaire

     

    Absences, retards : rappels de quelques règles, importance de l’assiduité et de l’arrivée à l’heure au lycée et en classe ; les horaires en vigueur ont été communiqués de façon précise et individuelle aux élèves. L’arrivée en classe, à l’heure, est une condition indispensable au bon déroulement des

    enseignements.

     

    Retards : A compter du lundi 11 Mai, une nouvelle procédure sera mise en place pour éviter aux

    professeurs de commencer leurs cours avec du retard et des perturbations lors de la première heure. Les bus scolaires ont reçu également consigne de ne plus attendre les retardataires pour permettre à tous d’arriver à l’heure dans l’établissement.

    - Le portail d’entrée fermera à 07h00 précises !

    - Entre 07h00 et 07h05, les élèves seront regroupés, enregistrés en retard et conduits en permanence sans être autorisés à se rendre en classe.

    - A partir de 07h05, l’accès au lycée ne sera pas autorisé, l’élève devra justifier d’une absence.

    - Les retards lors des intercours seront enregistrés de la même façon.

    Au-delà de deux incidents constatés, des sanctions seront appliquées, les retenues se dérouleront le samedi après midi.

     

    Absences : La présence des élèves sera vérifiée de manière stricte par les professeurs, les assistants

    d’éducation ont reçu pour consigne de prévenir systématiquement toutes les familles dès l’absence constatée. Les livrets scolaires du baccalauréat, fiches brevet et bulletins pourront se voir porter une

    mention en cas d’absence aux derniers cours de l’année. Nous vous rappelons que l’assiduité est un élément important dans l’appréciation portée par les conseils de classe pour l’orientation. La réinscription dans l’établissement n’est pas automatique, le manque d’assiduité caractérisé pourra remettre en question l’inscription de l’élève au LFT l’an prochain.

     

    Circulation dans les couloirs & respect du contrat de vie scolaire

    Il est rappelé aux élèves la stricte interdiction de circuler dans les couloirs durant le déroulement des cours et lors des récréations. Les changements de salles opérés à la suite des travaux réalisés au LFT ont été communiqués à tous, les élèves sont priés de prendre connaissance des modifications pour éviter les circulations inutiles. Nous rappelons enfin la stricte interdiction de fumer dans l’enceinte de l’établissement. Des sanctions sont prévues en cas de non respect de l’ensemble de ces règles importantes.

    Nous vous souhaitons bon courage pour la dernière ligne droite et comptons sur vous pour faire de votre mieux afin de concrétiser l’ensemble de vos projets !

     

    Aurélien Stéphany & Jean Marc Aubry

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Elections J-49                 Liste "Français du Monde-ADFE Océan Indien"

     

    Message du Consul pour les 7 prochains jours : Etre prudent dans le centre-ville (parc Ambohijatovo de 12h00 à 15h00), rester toujours vigilant. Commentaires : A Tananarive : les rassemblements sont quotidiens et pourraient éventuellement amener quelques difficultés. L' insécurité civile commençant à progresser, il est conseillé de rester très vigilant et d'être en lien avec ses voisins.

     

     

     Informations «  Français de l’étranger »»

    Nous représentons désormais le 7ème département de France en nombre d’électeurs, c’est-à-dire autant que celui des Bouches-du-Rhône ou que les quatre départements d'outre-mer réunis. C’est dire si le poids électoral des Français de l'étranger est devenu une composante non négligeable de notre vie politique.

    Sur 1.427.046 Français inscrits, 48 % d’entre eux sont installés en Europe, 20 % en Amérique et 15 % en Afrique. L’Asie-Océanie (8,5 % des inscrits, soit une augmentation de 10 %) et le Proche et Moyen-Orient (6,6 % des inscrits, soit une augmentation de 12,6 %) sont les deux régions qui enregistrent la plus forte croissance. Leur présence se renforce dans des régions du monde où ils étaient jusqu'alors peu nombreux, comme l'Asie ou l'Europe de l'Est.

    53 % d’entre eux ont aujourd'hui moins de 35 ans et les femmes, de plus en plus nombreuses, sont même devenues majoritaires en Europe occidentale et en Amérique du Nord. Ces évolutions font naître de nouveaux besoins qu’il faut savoir entendre, écouter et comprendre.

    C’est tout l’intérêt de renforcer leur représentativité au sein du Parlement en élisant des députés.

     

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

     

    Mission du Président de FdM-Adfe-Madagascar dans la SAVA (Antalaha, Sambava, Vohémar, Andapa) du mercredi 15 avril au samedi 18 avril. Jean-Daniel Chaoui écrit au Consul général à son retour /

     

    Monsieur le Consul général,

     

    Je viens d'effectuer une mission dans la région de la Sava où j'ai pu rencontrer de nombreux compatriotes et tenir plusieurs réunions publiques dans le cadre du développement et de l'implantation de Français du Monde-ADFE-Madagascar, en compagnie de notre représentant local, Monsieur Patrick Guerra.

     

    Suite à ce déplacement je souhaiterais vous faire part de quelques observations.

     

    * J'ai  été surpris que les Consuls honoraires aient la consigne de ne pas assister aux réunions publiques organisées par les représentants des associations. A mon sens, c'est un mauvais message envoyé à nos compatriotes qui constatent que le Consul honoraire est absent à la réunion du Président de Français du Monde-ADFE-Madagascar.

    Dans de petites villes où très peu de responsables se déplacent, cette position me semble inadaptée. Je suggère que, pour respecter l'équité entre les différentes sensibilités, les Consuls aient, à l'inverse, la consigne de participer à toutes les réunions publiques organisées, autre façon plus valorisante de garantir l'égalité de traitement.

     

    * Je souhaitais vous faire part de la plainte récurrente de très nombreux compatriotes quand à la mauvaise qualité de l'accueil qui leur est fait dans les consulats, aussi bien à Diégo-Suarez qu'à Tananarive. Je ne sais comment analyser ni traiter cette information devenue trop fréquente pour être superficielle, maais je tenais à vous en informer.

     

    * L'éloignement de ces  lieux de résidence de nos compatriotes (quand on est à Andapa ou à Vohémar on est assez  loin de tout) crée un sentiment de frustration et d'abandon. A ceci s'ajoute le fait que certaines familles n'ont pas toujours les ressources leur permettant de se déplacer pour effectuer des démarches administratives. Ceci est d'ailleurs inquiétant quand on pense que les français devront se déplacer deux fois dans les consulats pour établir un passeport. Cela va créer un coût qui s'ajoutera aux taxes déjà importantes avec le nouveau passeport. Tout ceci engage une dérive progressive du coût des démarches administratives bien éloignée du concept de service public. C'est mon sentiment.

    Connaissant vos difficultés budgétaires, je n'ose trop insister sur l'aspect essentiel de maintenir une fréquence de "tournée consulaire" annuelle, soit avec le consulat de  Diégo-Suarez, soit en demandant à Madame Amphoux, Consul Honoraire, en lui donnant les moyens nécessaires. FdM-ADFE Madagascar a le constant souci de maintenir le contact avec la vie citoyenne française.

     

    * J'ai reçu individuellement nombre de compatriotes à Anthalaha, à Sambava et à Vohémar. Plusieurs dossiers administratifs semblent présenter des anomalies curieuses dont je vous ferais part. Partant en effet pour l'île Maurice mardi prochain, je vous communiquerai ces dossiers à mon retour, soit début mai.

     

    Je vous présente, Monsieur le Consul Général, l'expression de mes respectueuses salutations

     

     


    votre commentaire
  • Informations Blog : nous avons créé de nouveaux albums pour le blog. Vous pouvez les ouvrir en cliquant sur les différents documents sous la rubrique Albums. Vous trouverez : un album photos, un album lettres rubrique Enseignement; un album informations Seychelles, un album courriers des Sénateurs et un album provisoire sur les élections à l'AFE. Bonne lecture.

    Brève : Députés des Français de l’étranger 

    Le nouveau découpage des circonscriptions attribuera 11 sièges de députés aux Français de l’étranger : 5 en Europe, 2 en Amérique, 3 en Afrique et Proche Orient et 1 pour l’Asie et l’Océanie. Compte tenu des contraintes juridiques pesant sur le découpage des circonscriptions, il y a très peu de marge de manœuvre. Les deux groupes de l’AFE aboutissent à peu près à la même proposition de découpage.

     

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     

    Le Président de FdM-ADFE-M/car a écrit au Consul général concernant la supression de la Commission locale des bourses à Fianarantsoa et les conditions d'ouverture d'un bureau de vote dans cette ville. Voici la réponse du Consul Général.

     

     

    Monsieur le Président,

     

    En réponse à votre courriel, daté du 1er mars 2009, concernant la tenue de la commission des bourses à Fianarantsoa ainsi que le bureau de vote de cette ville pour les élections des conseillers à l’AFE du 7 juin prochain, je vous transmets les éléments d’information suivants :

     

    - Le nombre restreint de nouveaux dossiers de bourse à examiner, en l’occurrence une dizaine, ne permet pas d’engager des ressources humaines et budgétaires qui nous sont très mesurées. De ce fait, l’examen de ces dossiers nécessiterait la disponibilité de 2 agents du consulat et la mise en place de leurs missions. Les coûts en nombre de jours d’absence pour les agents, 3 jours, et budgétaire sont trop importants au regard des tâches supplémentaires que doit assumer le consulat en cette période de crise, en l’occurrence la veille et la réponse téléphonique 24 heures sur 24.  Je suis donc au regret de vous informer que l’examen de ces dossiers se fera à Tananarive.

     

    - La commission nationale pour les élections AFE du 7 juin 2009 a entériné l’ouverture de bureaux de vote à Tananarive,  Majunga, Tamatave et Diégo Suarez, choix motivé par des contraintes logistiques inhérents à ce type de scrutin, qui ne peut être comparé à celui des présidentielles.

     

    Profitant de ce courrier, je vous informe que des mesures ont été prises pour favoriser la participation électorale par correspondance. La réforme du statut et du régime électoral de l’AFE intervenue au mois de janvier dernier a notamment institué l’envoi du matériel électoral à l’ensemble des électeurs sans que ceux-ci aient à en faire la demande. S’agissant de Madagascar, il apparaissait peu concevable de s’appuyer uniquement sur le système postal local, ce dernier n’offrant pas les garanties d’acheminement suffisantes. Ainsi, en accord avec le ministère des Affaires étrangères et européennes, le  Consulat a souhaité s’appuyer sur le réseau des consulats honoraires, afin de favoriser la proximité et de permettre au plus grand nombre d’électeurs d’exprimer leur suffrage.

     

    Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération très distinguée et cordiale.

     

    Alain JOURET

     

     


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p>Communiqué  du proviseur du LFT:

    Samedi 14 mars 2009, 11:46, 93% des élèves attendus étaient  présents ce matin sur le LFT...
    Les examens blancs sont terminés.
    13 conseils de classe ont été tenus dans la matinée.
    Les épreuves Bac TPE se déroulent normalement à cette heure à Fianar, Bird, Peter Pan et Clairefontaine.
    La réunion orientation post bac vient de commencer dans l'amphi en présence des élèves, de parents et de professionnels. Elle se poursuivra par des ateliers pour conseiller nos futurs étudiants.
    Bonne fin de semaine

    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    </o:p>

    Courrier des Provinces

    1) Français du Monde-ADFE intervient à Antsiranana.

    Le Président national Jean-Daniel Chaoui a écrit au Président de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="la section FdM-ADFE" w:st="on">la section FdM-ADFE</st1:PersonName>-Antsiranana avec copie à Monsieur le Consul de France dans la capitale du Nord, le 14/03/09.

    Monsieur le Président, cher ami,

    Je voulais vous faire part d'une information. Lorsque je me suis arrêté à Ambanja lors de la mission avec <st1:PersonName ProductID="la Sénatrice Claudine Lepage" w:st="on"><st1:PersonName ProductID="la Sénatrice Claudine" w:st="on">la Sénatrice Claudine</st1:PersonName> Lepage</st1:PersonName>, la directrice de l'école française, Nadine Ruinet, a souhaité l'envoi d'une personne du Consulat à Ambanja pour tenir une réunion pour faire les dossiers de demande des bourses scolaires.

    Merci de voir avec le Consul ce qu'il peut faire pour faciliter la constitution des dossiers de bourses dans cette petite ville. Ceci est important car l'école d'ambanja manque d'effectifs d'élèves et il semble que certaines familles renoncent aux bourses donc à l'école française par méconnaissance des procédures administratives.

    Merci de consulter la Directrice de l'école, Nadine Ruinet sur ce problème.

    Très cordialement, avec mon meilleur souvenir

    Jean-Daniel Chaoui, Président Français du Monde-ADFE-Madagascar.

    Copie à Monsieur le Consul de France à Antsiranana

    Copie à Madame la Directrice de l'école Française d'Ambanja, Nadine Ruinet.

    <o:p> </o:p>

    2) Français du Monde-ADFE intervient à Fianarantsoa.

    <st1:PersonName ProductID="la section FdM-ADFE" w:st="on">La section FDM-ADFE</st1:PersonName>-Fianarantsoa écrit à Monsieur Alain Jouret, Consul général de <st1:PersonName ProductID="France à Madagascar " w:st="on">France à Madagascar</st1:PersonName>

    Dominique Hervé, Mercredi 11 mars 2009

    Président section Fianarantsoa Français du Monde-ADFE

    Monsieur le Consul général,

    Le Président Jean-Daniel Chaoui vous a interrogé, à notre demande, concernant les rumeurs de suppression de la pré-commission locale des bourses scolaires de Fianarantsoa et de suppression du bureau de vote pour les élections du 7 juin.

    Nous sommes inquiets de cette situation qui entraînerait de fait une quasi disparition de la vie citoyenne française à Fianarantsoa. Nous ne comprenons pas le bien-fondé de ces éventuelles décisions qui n'ont fait l'objet d'aucune concertation avec les responsables des associations représentant notre communauté.

    Nous souhaiterions connaître formellement votre avis motivé sur ces deux sujets. Nous ne vous cachons pas que la disparition de ces deux éléments de la vie citoyenne dans la capitale du Betsiléo provoquerait un fort mécontentement au sein de la communauté française locale. Veuillez agréer l'expression de mes salutations respectueuses,

    Pour le bureau unanime, le Président de la section FdM-ADFE-Fianarantsoa

    Dominique Hervé

    Copie au Bureau National de FdM-ADFE-Madagascar

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique